Accueil > Concurrence et Consommation > Actualités > Evolution des prix dans les DOM : avril 2015

Evolution des prix dans les DOM : avril 2015

| Publié le 27 juillet 2015 | Dernière mise à jour le 17 juin 2015
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Au mois d’avril 2015, les prix à la consommation augmentent de 0,8 % à La Réunion, suite à la hausse des prix des produits manufacturés et de l’énergie. Sur un an, les prix reculent de 0,4 % alors qu’ils augmentent légèrement en France (+ 0,1 %).

1) Évolution de l’indice des prix à la consommation de l’ensemble des biens et services :

En avril 2015, les prix de l’ensemble des biens et services sont en légère hausse dans les DOM (+0,5%) et presque stables en métropole (+0,1%). Cette évolution provient essentiellement du rebond des prix de l’énergie (+2,3% en moyenne pondérée DOM).
En effet, les prix de l’énergie poursuivent leur remontée en avril sous l’effet de l’augmentation des prix des produits pétroliers (+3,6% en Guadeloupe, +2,9% en Guyane, +3,2% à la Réunion).
Ils progressent légèrement en métropole de 0,3%. Le prix du supercarburant croît fortement : +5,9% en Guadeloupe et en Martinique, +4,6% en Guyane, de 6 centimes le litre à la Réunion et de 4 centimes le litre à Mayotte.

Les prix des produits manufacturés se renchérissent en sortie de soldes, en Guadeloupe, Martinique, et particulièrement à la Réunion. Cette hausse est portée notamment par les prix de l’habillement et des chaussures qui progressent de 8,1% à la Réunion, de 0,7% en Guadeloupe, et de 1,4% en Martinique. En revanche, ils diminuent légèrement en Guyane (-0,1%) ainsi qu’à Mayotte (-0,5%).
A la Réunion, les prix des meubles et d’articles d’ameublement augmentent également à l’issue des soldes (+5,1%), ainsi que ceux des appareils ménagers (+2,2%).
Les prix des véhicules neufs progressent de 0,7% en Guyane et à Mayotte.

Les prix de l’alimentation remontent légèrement en Guadeloupe (+0,4%), en Martinique (+0,2%) et à Mayotte (+0,4%), du fait de la hausse des prix des produits frais. A l’inverse, cette catégorie est en
repli en Guyane et à la Réunion (respectivement -4,8% et -1,2%).
Les prix des services sont quasiment stables dans les DOM ainsi qu’en métropole.
Le poste des « transports et communications » est en repli de 3,5% en Guadeloupe, de 0,9% en Martinique, ainsi qu’à la Réunion (-2,1%) et à Mayotte, en raison de la variation saisonnière des tarifs aériens (-9,5% en Guadeloupe et -8% en Martinique).

Cette baisse est compensée en Guadeloupe par le renchérissement des tarifs des assurances automobiles et des pièces de rechange pour véhicules, en Martinique et à la Réunion par la hausse des prix des assurances en sortie de période promotionnelle (respectivement +4,8% et +5,8%) ; c’est également le cas en Guyane (+7,4%).

Par rapport à avril 2014, l’indice des prix à la consommation est en baisse à la Réunion ainsi qu’en Guyane, mais en légère hausse en Guadeloupe, en Martinique et à Mayotte.

Sur un an, la chute des prix de l’énergie reste marquée (-3,5% en moyenne pondérée dans les DOM), similaire à l’évolution des prix en métropole (-3,4%).

En revanche, les prix de l’alimentation sont en hausse sur un an à l’exception de la Guyane, de façon plus marquée qu’en métropole (+1,4% en moyenne pondérée DOM versus +0,2% en métropole).

Les prix des services progressent également sur un an dans tous les DOM à l’exception de la Réunion (-0,2%), de 0,4% en moyenne pondérée, mais de façon moins marquée qu’en métropole (+1,2%).

Les prix des produits manufacturés baissent de 1,9% à Mayotte, de 0,5% en Guyane et de 0,4% en Martinique, suivant la tendance des prix en métropole (-1,0%).

2) Évolution de l’indice des prix à la consommation des produits de l’alimentation :

Les prix des produits frais remontent en Guadeloupe, Martinique et à Mayotte.
Les prix des poissons frais augmentent en Guadeloupe (+7,9%), en Martinique (+1,8%), en Guyane (+0,9%). Les prix des fruits frais progressent de 5,5% à la Réunion et de 3,6% en Guadeloupe, et à
l’inverse chutent de 6,1% en Martinique et de 5,7% en Guyane. Quant aux légumes frais, les prix baissent de 6,3% en Guyane, de 3,5% en Guadeloupe, de 3,3% à la Réunion, mais remontent de 1,4% en Martinique.

A Mayotte, la hausse de 0,4% des prix de l’alimentation s’explique essentiellement par l’augmentation des prix des produits frais (+1,3%) et des viandes et volailles (+1,1%).

Hors produits frais, les prix de l’alimentation augmentent légèrement (+0,2% en Guadeloupe et en Guyane, +0,3% en Martinique et +0,1% à la Réunion). Cette hausse s’explique à la Réunion par l’augmentation des prix des boissons alcoolisées (+1,1%), et des légumes préparés, surgelés ou en conserve (+2,7%), en raison des fins de promotions.

Sur un an, les prix de l’alimentation sont en hausse dans tous les DOM à l’exception de la Guyane.
En effet, les prix des produits frais augmentent fortement par rapport à avril 2014 à Mayotte (+9,1%), en Guadeloupe (+5,9%), à la Réunion (+4,8%), ainsi qu’en Martinique (+2,3%).
C’est également le cas concernant les prix des poissons, notamment en Guyane et en Martinique (+5%). A Mayotte, la catégorie « Lait, formages et oeufs » augmente de 8% sur un an.

Hors produits frais, les prix de l’alimentation augmentent légèrement en Guadeloupe (+1,4%), en Martinique (+2,0%), et à la Réunion (+0,8%). Ils diminuent en revanche de 0,3% en Guyane.

* La moyenne pondérée DOM est établie à partir des éléments comptables de la consommation des ménages de
l’année N-2 (éléments 2013 pour 2015). La pondération est établie en valeur pour chaque catégorie, c’est-à-dire à partir des volumes et prix de la consommation des ménages.

A noter : Mayotte n’est pas incluse actuellement dans le calcul des indices des prix à la consommation nationaux, son intégration par l’INSEE est programmée pour 2016.

-- --

Légifrance | Mentions légales | Services Publics