Accueil > Concurrence et Consommation > Carburants > Prix de vente maximum des hydrocarbures à compter du 1er octobre (...)

Prix de vente maximum des hydrocarbures à compter du 1er octobre 2015

| Publié le 30 septembre 2015
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Les prix des produits pétroliers et gaziers à La Réunion sont fixés en application des dispositions du décret n° 2013-1315 du 27 décembre 2013 qui constitue le nouveau cadre de détermination du prix des hydrocarbures. Ce régime établit un mécanisme qui permet de se conformer aux conditions réelles du marché et d’assurer la transparence sur la formation de prix.

Le contexte international
Depuis l’actualisation du mois de juillet 2014, afin de mieux correspondre à la nature des produits consommés dans le département, la cotation de référence du supercarburant utilisée est la Mogas 95 Unleaded (en lieu et place de la Mogas 97 Unleaded précédemment utilisée). La référence pour le gazole est restée inchangée.
Sur la période de référence, on constate à nouveau une diminution de la cotation du supercarburant et une quasi-stabilité du gazole. Le prix du brut (Brent mer du nord), évolue peu sur la période entre 46 et 48 $/bbl.
En ce qui concerne le gaz, la cotation mensuelle s’établit à 345 $/TM (-55 $/TM soit - 13,75 %). La baisse est conséquente. Il faut remonter à décembre 2008 pour trouver un prix équivalent (335 $/TM).
Dans la période, la parité €/$ s’apprécie de 1,71% et 0,98 % respectivement pour le gaz et les carburants. La moyenne des parités sur la période de 15 jours ouvrés s’établit à 1,1239 $ pour 1 € (gaz) et 1,1232 $ pour 1€ (carburants). Le 11 septembre était férié à Singapour et donc non coté.

Les prix à La Réunion
Le sans plomb
La baisse précitée (- 3,45 %) de la cotation n’est pas affectée par la forte hausse du fret (+ 18,75 %) grâce à l’appréciation de l’euro (+ 0,98%). En définitive, le prix CAF diminue de 3,5 %. Le prix public diminue de 1 ct.


Le gazole

La cotation moyenne du gazole suit une courbe inverse très légèrement orientée à la hausse (+ 0,52 %). Cette tendance est accentuée par la hausse du fret mais contrebalancée par l’appréciation de l’euro de près de 1 %. La conjonction de ces paramètres induit une hausse minime du prix CAF de 0,25 %. Le prix de vente est en hausse de 1 ct du fait du jeu des arrondis.
Trois produits voient leurs taux de RSM (Redevance Sur Marchandises) modifiés. Sur instruction des services des Douanes, les produits destinés aux professionnels de la mer (super et gazole) ne sont plus exonérés de cette redevance et le service applique au pétrole lampant le taux en vigueur prévu par le tarif du GPMDLR. %. Le prix de vente est en hausse de 1 ct du fait du jeu des arrondis.

Le gaz
Le paramètre de la cotation mensuelle entraîne à lui seul une baisse du prix de la bouteille à hauteur de 62 cts. L’appréciation de l’euro accentue cette baisse. Le prix final de la bouteille est de 17,03€, soit une baisse de 73 cts.
Il faut remonter à avril et juin 2009 pour retrouver des prix équivalents (si on excepte la phase de prix bloqués à 15€ de mars 2012 à février 2013).

-- --

Légifrance | Mentions légales | Services Publics